LA PETITE DANSEUSE FACE JEAN-MICHEL ROUSVOAL

Le modèle est une jeune fille d’origine Belge, du nom de Maria van Goethem âgée à l’époque de 14 ans. Lors de son exposition en 1881 l’œuvre, présentée dans une cage de verre, surprit par le réalisme sans concession de la figure, dont le traitement par la technique de la cire et l’emploi d’accessoires réels accentuaient l’illusion de la réalité. Après la mort de l’artiste des épreuves d’après l’original sont éditées en bronze par le fondeur Adrien Hébrard. 29 exemplaires recensés sont conservées dans les musées et collections privées, la cire originale se trouve à la National Gallery of Art de Washington, donnée par Paul Mellon après qu’il l’ait acquise avec l’ensemble des cires de Degas auprès de Nelly Hébrard, la fille du fondeur Les tirages post-mortem en bronze, faits par Hébrard, sont exposés au musée d’Orsay de Paris, au Metropolitan Museum of Art de New York ou à la Ny Carlsberg Glyptotek de Copenhague, et dans plusieurs autres grands musées de par le monde.

Le modèle photographié ici est une Réduction à tirage limité, autorisée par le COMITE DEGAS, représentant des héritiers de l’artiste et détenteur du droit moral. Hauteur 70 cm.

Toutes les images sont protégées par le droit d’auteur.


LA PETITE DANSEUSE MAINS JEAN-MICHEL ROUSVOAL